Immunité acte 2 : le zinc.
micro nutrition naturopathe senlis & oise julie bigot

Immunité acte 2 : le zinc.

Il y a un petit moment je vous parlais vitamine D et immunité. Le sujet est toujours et plus que jamais d’actualité. Car, quelque soit l’agresseur et son variant (virus COVID ou autre), plus notre système immunitaire est fort et mieux nous ferons face !

Alors oui bien sûr il y a le(s) vaccin(s), mais ils n’empêchent pas d’attraper la maladie. Ils nous aident à nous défendre, mais nous pouvons également agir !

Comment ? En évitant les carences en micro nutriments essentiels de l’immunité.

Aujourd'hui parlons zinc.

Les rôles du zinc

Le Zinc fait partie des micronutriments essentiels, ses fonctions sont multiplesNotamment : 

– il amplifie la multiplication cellulaire particulièrement cruciale pour : l’immunité, la fertilité, la cicatrisation, la croissance.

– participe à la synthèse de certaines hormones: testosterone, GH (hormone de croissance), insuline.

– est également antioxydant, anti viral.

Les signes d'un déficit en zinc :

  • ongles cassants, tâches blanches, ou perte de cheveux.
  • lenteur de cicatrisation
  • acné juvénile
  • retard de croissance chez l’enfant
  • perte de goût et/ou d’odorat
  • sensibilité aux infections
  • perte musculaire chez les personnes âgées.

Bien sur pour identifier un réel déficit il vaut mieux effectuer un dosage biologique (demandez à votre médecin en même temps que la vitamine D).

Mais vous ne risquez rien à assurer vos besoins en zinc en optimisant votre assiette !

Les sources alimentaires:

Numero 1 des principales sources de Zinc, bien devant tout le reste: LES HUITRES !

 Figurez-vous que l’assimilation du zinc est favorisée par les bons acides gras (Omega 3 et Omega 6) que l’on trouve dans les poissons gras & par le vin ! Alors une fois par semaine : 6 huitres, des rillettes de sardines avec une belle salade et un verre de bon vin bio.

Vous n’aimez pas les huîtres ? vous pouvez également miser sur: le foie de veau, le boeuf bourguignon, les oeufs, le cacao non sucré ou le pot-au-feu.

Attention en revanche, l’assimilation du zinc est empêchée par les phytates: provenant des céréales complètes et des légumineuses, donc on évite de les associer. Et par le Fer, donc en cas de complémentation en Fer et en Zinc, il faudra espacer les prises (l’un le matin et l’autre le soir)

Bon à savoir

Certains minéraux entrent en compétition pour leur assimilation, c’est le cas du calcium, du cuivre & du zinc. Les femmes ayant un stérilet au cuivre sont donc potentiellement à risque de déficit en zinc, à surveiller.

Prenez soin de vous ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*