Le Chocolat, ou comment allier : plaisir & santé !!

Le Chocolat, ou comment allier : plaisir & santé !!

🍫😋Tout ce que j’aime 🥰

Tablettes chocolats maison divers…😋

En ce week-end de Pâques, impossible de passer à côté du chocolat surtout quand on s’appelle julie bigot (ceux qui me connaissent savent pourquoi…).

En plus, il est bon pour la santé : source de magnésium, riche en polyphenols (des antioxydants majeurs), c’est un aliment anti stress, anti fatigue, anti déprime et source de plaisir. En ce moment nous en avons tous besoin !

Bon, soyons sincères, la qualité est essentielle :

il doit être noir à minimum 70% de cacao, de production artisanale pour éviter les transformations qui le détériorent (chauffage, ajouts d’additifs…).

Les versions crues sont très riches en micro nutriments et en font même un super aliment.

Penser à sa santé c’est bien, c’est encore mieux de penser à la planète et aux producteurs de cacao, donc choisir des marques équitables (label Max havelaar).

Pour vraiment en faire un allier santé parfait, on l’associe à des oléagineux (amandes, noisettes, graines de courges, etc.) et à des fruits secs (abricots, raisins, écorces d’orange etc.). Tout est permis.

Bonbons chocolat noisettes

Pas facile de trouver dans le commerce un chocolat à plus de 70% avec ces ingrédients ! Même chez les bons chocolatiers. Alors, je le suis lancée, je les fais moi-même : c’est satisfaisant, simple, économique et personnalisable à l’infini ! Le plus difficile est de choisir le chocolat.

Aller, je vous guide…

Mon choix: Valrhona chocolat de couverture acheté par sac de 1 à 3kg. La marque n’est pas bio (seulement une partie de la gamme), mais engagée sur le chemin de l’équitable et d’une réduction de son impact carbone et ses chocolats sont divins. En savoir plus : https://www.valrhona.com/fr-FR

Aujourd’hui j’ai choisi le Tulakalum 75%, origine Bélize (arômes : acide, amer et fruits mûrs).

Et pour l’accompagner : noisettes, amandes, graines de courges et abricots secs le tout bio. En vrac, chez natureo.

Avec ou sans moule, peu importe. L’esthétique de la plaque juste étalée et coupée en barres est celle que je préfère.

Si vous voulez un chocolat qui reste brillant il faut juste respecter des températures de chauffage précis pour le stabiliser. Il suffit d’un thermomètre de cuisine : faire fondre au bain marie les 2/3 de son chocolat, monter à 55-58 degrés. Retirer du feu et ajouter le 1/3 restant (en morceaux), mélanger et abaisser la température à 29 degrés (un bain marie eau froide permet d’aller plus vite). Puis remonter à 31-33 degrés pour le travailler. Cette technique s’appelle le tempérage. Merci Gaël pour l’apprentissage en stage // si vous passez en Savoie… https://www.chocolateriejacob.com

Tempérage chocolat noir: 55 degrés / 29 / 32

Ensuite ajouter tout ce que l’on veut, mélanger et couler en tablette.

Tablette chocolat-amandes-noisettes-graines de courges & abricots. Avant découpe.

Laisser refroidir à température ambiante jusqu’à ce que le chocolat soit mat puis au frais quelques heures. Puis démouler ou découper en barres, carrés à l’envie…

Barres chocolat-amandes-noisettes-graines de courges & abricots.

Évidemment les quantités c’est un peu du pif ! Plus ou moins de graines et fruits en fonction des goûts de chacun, pour cette fois (j’ai pesé juste pour vous ;): 30g de noix mélangées grossièrement concassées et autant d’abricots détaillés en petits morceaux, pour 200g de chocolat.

Bien sûr, il n’est pas interdit de faire une entorse gourmande et d’utiliser chocolat au lait, praliné, pâte à tartiner… pour faire des chocolats fourrés. Ce sera l’objet d’un prochain article.

Profitez bien de ce week-end de Pâques !

Frisquet mais ensoleillé !

#pâques #chocolat #cuisinefaitmaison #gourmandisesaine #naturopathie #nutrition

2 Comments on “Le Chocolat, ou comment allier : plaisir & santé !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*